Amnesty International fait encore très fort!

Publié le par Guillaume

Amnesty International fait encore très fort avec cette nouvelle campagne d'affiches destinées à sensibiliser l'opinion publique des pays occidentaux face au régime chinois communiste et quasi totalitaire. Les JO de Pékin se transforment en un évènement planétaire pour faire apparaître aux yeux du  monde entier un pays où les Droits de l'homme sont presque inexistants.

Ces affiches sont faites pour choquer et nous faire réagir. Mais comment doit-on réagir ?
Faut-il boycotter les Jeux? Les Athlètes se préparent depuis des années pour briller durant cette compétition qui les font rêver. Est-ce leur rôle de prendre partie?

Du côté des politiques, les présidents les plus puissants du globe savent bien que le problème est bien plus complexe qu'on nous le décline. En effet, l'enjeu va bien au delà d'une simple compétition sportive. Des centaines de contrats industriels sont en jeux. La Chine devient l'une des plus grande puissance économique mondiale. Impossible donc de se mettre à dos l'atelier du monde.
La Chine est également une formidable source de nouveaux débouchés économiques. Les économies occidentales deviennent petit à petit dépendantes d'une économie chinoise en pleine croissance définie comme "exponentielle".

Bien sûr, nous nous devons de sensibiliser le gouvernement chinois sur cette problématique de droits humains. Mais les choses ne peuvent malheureusement pas changer en un coup de baguette magique. Il ne faudrait pas non plus se mettre le peuple chinois à dos. L'épisode de la flamme olympique à Paris nous à donné un avant goût de la colère des chinois lorsqu'ils se sentent humiliés ou menacés.



"After the Olympic Games, the fight for human rights must go on"

Advertising Agency: TBWAParis, France
Executive Creative Director / Creative Director: Erik Vervroegen
Copywriter: Benoit Leroux
Art Director: Philippe Taroux
Photographer: Marc Gouby
Art Buyer: Barbara Chevalier
Account Supervisors: Anne Vincent, Tiphaine Ruault du Plessi




Publié dans JO Pékin

Commenter cet article